Conférenciers2019-08-27T17:51:10+00:00

Conférenciers

21 octobre – Matthew J. Mayhew

Le collège affecte-t-il les étudiants? Les faits pourraient vous surprendre.

Monsieur Matt Mayhew présentera en détail un ensemble de découvertes empiriques découlant de la plus récente version de How College Affects Students. Ce faisant, il mettra l’accent sur les découvertes les plus susceptibles de surprendre les chercheurs institutionnels dans l’espoir de leur fournir des informations qui contribueront à rehausser l’excellence et le caractère inclusif et responsable de leurs pratiques.

Biographie

Matthew J. Mayhew est le professeur William Ray et Marie Adamson Flesher en administration de l’éducation axée sur l’enseignement supérieur et les affaires étudiantes à l’Université d’État de l’Ohio. Il est titulaire d’un baccalauréat du collège Wheaton, en Illinois, d’une maîtrise de l’Université Brandeis et d’un doctorat de l’Université du Michigan. Avant de se joindre à l’OSU, il a été professeur agrégé à l’Université de New York et administrateur au collège Fisher et à l’Université de la Caroline du Nord à Wilmington.

Il a concentré ses travaux sur l’influence des études collégiales sur l’apprentissage des étudiants et les résultats démocratiques. Ses études sur l’expérience collégiale et ses répercussions sur le développement et l’apprentissage des étudiants ont été soutenues à hauteur de plus de 17 M$, notamment par le département de l’Éducation des États-Unis, l’Ewing Marion Kauffman Foundation, le Merrifield Family Trust et un organisme laïque anonyme lié au milieu de la coopération sociale. Il a fait partie du comité de rédaction du Journal of Higher Education, de Research in Higher Education et du Journal of College Student Development. L’American Educational Research Association lui a récemment décerné le Religion and Education SIG Emerging Scholar Award.

22 octobre – Ollivier Dyens

L’université du 21e siècle et ses défis : Penser au-delà du convenu, du confortable et du reconnu

Données massives, réalité virtuelle ou augmentée, intelligence artificielle, internet des objets, CRISPR, croissance des villes, super surveillance… Le pouvoir de transformation de la technologie est tel que notre compréhension du monde s’en trouve bouleversée.

Comment parviendrons-nous, avec toutes ces machines, à créer un monde à l’image de nos valeurs qui nous aidera à relever avec compassion et dans la dignité les défis incommensurables que nous apporte le 21e siècle?

Comment parviendrons-nous, avec toutes ces machines, à offrir aux générations actuelles et futures un système d’enseignement supérieur suffisamment diversifié, créatif, flexible et fantastique pour faire face à cette révolution technologique en pleine expansion?

De quoi la réalité des universités du 21e siècle est-elle faite?

Biographie

Ollivier Dyens a fondé et il occupe le poste de co-directeur du laboratoire Building 21 dédié à repenser et recréer l’éducation supérieure au 21e siècle, laboratoire qu’il a créé en 2017. De 2013 à 2018, il a été Premier vice-principal exécutif adjoint (études et vie étudiante) à l’Université McGill où il occupe aussi le poste de professeur titulaire au département de Langue et littérature françaises.

Ollivier Dyens est l’auteur de douze livres dont La Condition inhumaine publié aux Éditions Flammarion, et Metal and Flesh : The Evolution of Man, Technology Takes Over publié chez MIT Press. Son douzième livre, Virus, parasites et ordinateurs : Le troisième hémisphère du cerveau a été publié aux Presses de l’Université de Montréal en 2015 et est disponible gratuitement en ligne.

Parmi ses autres publications, mentionnons : Les murs des planètes, suivi de la cathédrale aveugle (VLB Éditeur), présélectionné pour le prix de poésie Revue Estuaire / Terrasses St-Denis, Continent X, Vertige du Nouvel Occident (VLB Éditeur) présélectionné pour le prix Roberval, et The Profane Earth (Mansfield Press), présélectionné pour le prix ReLit. Ollivier Dyens a été conférencier invité à la Parson School of Design, au New Museum of Contemporary Art de New York, au Maryland Institute College of Art, au Centre Européen de Technoculture, à Ars Electronia, au Digital Humanities Summer Institute, à l’Universidade Federal de Rio de Janeiro, etc. Ses œuvres numériques ont été exposées au Brésil, au Canada, en France, au Venezuela, en Allemagne, en Argentine et aux États-Unis.

En septembre 2019, son nouveau livre, La terreur et le sublime. Humaniser l’intelligence artificielle pour construire un nouveau monde, sera publié chez XYZ.

Ollivier Dyens a aussi été membre du Conseil supérieur de l’éducation du Québec de 2011 à 2015.

Site web : Ollivier-dyens.com
Ollivier Dyens, Ph. D.
Fondateur de Building 21
Professeur titulaire
Département de Langue et littérature françaises
Université McGill

 

Sponsors/Commanditaires